Culturopoing: critique du Sommeil d’or (17 sept 2012)

“Dès lors, on comprend bien que Le Sommeil d’or est bien davantage qu’une quête cinéphile un peu fétichiste (et plutôt pointue dans son objet) mais plus globalement un film sur la mémoire, sur les traces laissées par des visages tant aimés, des chansons, des histoires, auxquels on a été arraché par la force et la folie d’une époque (guerre, totalitarisme, massacres…)”.

Lire en intégralité la critique de Cyril Cossardeaux sur le site culturopoing.

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s